Afrique BasketBall Cameroun Cyclisme Football Handballl Volleyball

ORGANISATION EVENEMENTS SPORTIFS : le Cameroun habile

En matière d’organisation d’événements sportifs, le Cameroun traine avec lui une forte expérience avec en prime, deux coupes d’Afrique des Nations de football et plusieurs tournois internationaux de volleyball, de basketball et de judo. A chaque fois, la réussite exaltante de ces événements témoigne à suffisance de la bonne organisation du pays hôte.

Quelques infrastructures sportives au Cameroun

Commençons par la Coupe d’Afrique des Nations de Football 1972 qui a eu lieu en terre Camerounaise du 23 février au 5 mars 1972. C’est la première fois que le pays accueille la compétition, disputée dans les villes de Yaoundé et Douala. Une huitième édition avec huit participants qui s’est déroulée sans anicroche jusqu’au sacre du Congo en finale.

Visuel de la CAN de football 1972

La ferveur populaire atteint son paroxysme en 2016 lors de la douzième édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football Féminin. Le Cameroun vient alors consolider sa place de choix parmi les pays les mieux positionnés en matière d’organisation des événements sportifs à travers le monde. Malgré le sacre du Nigéria en finale, le pays de Gaelle Enganamouit décroche le trophée Coup de Coeur du Jury des Heavent Awards 2017 en France, pour l’organisation réussie des cérémonies d’ouverture et de clôture du tournoi.

Cérémonie d’ouverture CAN féminine 2016

Un autre et non des moindres, c’est la Coupe d’Afrique des Nations de volleyball dames en 2017. Le triomphe des lionnes indomptables de la discipline face au Kenya en finale est en empoint douté la résultante de la bonne organisation et de la bonne préparation.

Un match de volleyball au PAPOSY

A côté de ces événements, il y’a également l’Open Africain de Judo 2019, les éliminatoires de la Saison Régulière de la Basketball Africa League, avec comme point culminant, la qualification de fort brillante manière de FAP de Yaoundé. On peut aussi citer le Grand Prix Cycliste International Chantal BIYA, et la Course de L’espoir à Buéa qui connaissent la forte participation des délégations étrangères. Pour réussir ces événements, le pays dispose des infrastructures sportives ultra modernes propices à un déroulement sans anicroche des événements qu’il organise.

Vainqueur du Grand Prix 2019

Au regard de ces bons points, l’on est en droit de dire et sans risque de se tromper que pour les échéances à venir, le Cameroun saura compter sur son expérience en matière d’organisation d’événements d’envergure.

Rédigé par Nestor SIMKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *